Sep 7, 2010

Brand New

1er jour de rupture.

Et oui dur retour de vacances. J’ai rompu avec Mr Ananas. Pourquoi? Parce que j’en ai marre de courir après quelque chose qu’un homme n’est pas capable de me donner. Je me contentais du minimum avec lui alors que je mérite le maximum comme toutes les filles qui sortent avec un homme. Je ne voulais plus supplier un mec de m’aimer. Vaut mieux rompre au bout de 10 mois qu’au bout de 3 ans.

J’avance. Je veux vivre réellement quelque chose dans une relation. Je veux qu’elle m’épanouisse. Qu’elle me fasse découvrir des choses, des sensations, des moments inoubliables. Mais Monsieur Ananas ne pouvait pas me le donner car il n’était pas prêt à me le donner. S’il n’est pas prêt pour moi, il le sera pour une autre.

J’ai trop attendu d’un mec pour faire pareil avec le prochain. Je ne veux pas tout tout de suite, je veux juste me sentir exister dans les bras d’un homme.

Je ne pense pas en demander trop. Et si c’est le cas, je ne le regrette pas.

Cette rupture fut difficile d’autant plus qu’elle n’est pas l’aboutissement d’une dispute mais juste le fruit d’une décision. Ma décision. Une conversation téléphonique qui dura d’1h à 5h du matin ainsi que dernière rencontre assez compliquée à vivre. Je lui ai donné le cadeau que je devais lui offrir le 10 septembre à son anniversaire. Il a refusé de l’ouvrir.

Il m’a dit que lorsqu’il serait plus posé dans sa tête et prêt à entamer une relation, il reviendrait vers moi. Peut-être que je ne serais plus libre, peut-être que je ne voudrais plus de lui. Peut-être que si.

Toujours est-il que je suis célibataire maintenant.

Et tout cela rentre dans la logique de ma nouvelle vie pour ma nouvelle année.

En effet, je n’ai toujours pas trouvé d’entreprise pour mon alternance mais j’ai déjà mon nouvel appartement, un nouveau statut de célibataire, et même une ouverture pour de nouvelles rencontres.

Pourquoi des nouvelles rencontres? Parce que mes chères amies de Prépa ne font plus partie de ma vie. Pourquoi? Tout simplement parce qu’un coup de vent peut se transformer en tempête si on ne fait pas attention.

Si une amie à vous ne peux assister à une soirée parce que son compteur électrique à pris feu, lui en voudriez vous? Penseriez-vous qu’il s’agit d’un mensonge ?

Si une amie est d’une humeur plus que passable à une aprèm’ piscine barbecue mais s’est quand même tapé 2h de transport pour venir, lui en voudriez-vous ?

Si une amie dispose de sa vie comme elle l’entend en vous disant qu’elle doit aller à un séminaire important et finalement n’y va pas parce que c’est sa vie et qu’elle l’a décidé, lui en voudriez vous ?

Visiblement elles n’avaient pas la même vision de ce que j’estime normal.

Résultat ? On ne se parle plus. Je ne supporte pas qu’on me soupçonne de mensonge ou que l’on m’accuse de choses ridicules pour juste avoir à m’accuser.

Plus le temps passe sans leur parler, plus je me dis que tout cela les arrange bien et que mon amitié n’était sans doute que circonstancielle. Quand je leur ai dit par texto qu’aux vues de tout ce dont elles m’accusaient, je ne viendrais pas à la prochaine soirée, je n’ai eu aucun texto de réponse.

A l’heure actuelle, je pense n’avoir aucun regret. Je dis stop aux regrets et aux scrupules.

Des copines de circonstances, on s’en refait très vite. C’est sans doute ce qu’on se fait le plus vite. Encore plus vite que de se trouver un mec. Regarder les Cocktails.


Donc me voilà de retour en ce premier jour de nouveau célibat. Je suis heureuse vous écrire et de renouer avec mon blog. J’ai le sourire et quelques kilos en trop. Mon maillot de bain est retourné dans mon tiroir de lingerie et je prospecte pour mes nouvelles bottes.

Un an déjà. On ne va pas pleurer ! Je vais de nouveau la partager avec vous !

Bisous,

Cerise


==========

Célibataire

– 234,08€ sur mon compte en banque.

0 Kg en moins. Jour n°1 du régime.



Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




0 petit mot