Jan 25, 2011

Cas d’Hiver

Vous ne trouvez pas que l’hiver est propice aux plus grosses névroses ?

Je veux dire, il y a plus de fous en hiver qu’en été. Ou du moins, on les voit plus.

Ma petite expérience du métro me permet d’en voir souvent. Et pour une flippée des transports en
commun comme moi, je vous jure que ce n’est pas facile. Mercredi soir, ce fut le top, j’en ai vu trois dans le même trajet retour vers chez moi.

  • Ligne 4. Je rentre dans le wagon, une station plus tard, un homme d’une trentaine d’année rentre. Il a une hygiène douteuse et ce truc dans le regard qui montre qu’il n’est pas très net. Il s’assoit sur un siège et se met à rire. Vous me direz qu’il n’y a rien d’étrange si ce n’est qu’il riait seul et cela pendant  les 7 stations que j’ai eu a passé avec lui. Un fou-rire sans raison et solitaire. Je vous jure qu’au bout de  3 stations vous trouverez ça flippant comme moi.

 

  • Quai du métro. Je faisais tranquillement mon changement lorsque j’entends un bruit  qui passe au travers de ma musique en volume maximum. Je retire un écouteur et j’entends des hurlements. Je continue à avancer sur le quai bondé lorsque je me rapproche de la source du bruit. Un homme est agenouillé au sol et s’allonge et se relève à la manière des prières islamiques. Mais il le fait à un volume impossible. Pourquoi il crie comme ça ? Ca fait peur.

 

  • RER. Après une station importante, mon wagon se vide au point qu’il ne reste pratiquement qu’une
    personne par carré de sièges. Je suis seule dans un carré d’au moins 5 places vides. A l’arrêt suivant, une femme rentre. Un peu stone peut-être, pas très nette et puis un look un peu
    « errant ». Et surtout enceinte. Elle se dirige directement vers moi et me dit d’une voix éthérée « Est-ce que je peux prendre votre place ? Je suis enceinte ! ». Il ya de la place dans tout le train mais c’est la mienne qu’elle veut ! Ca, c’est vraiment flippant. Je me suis levée. Vite et Bien.

 

Vous avez des anecdotes de ce type ? Des choses que vous vivez dans les transports. Vous devez en
voir des belles.

 

J’attends vos commentaires.

 

Bisous,

 

Cerise

 

 

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




2 petits mots

  • Répondre Cathy | Avr 4, 2011 à 17 h 05 min

    Une anecdote dans le métro ?
    Je suis dans la ligne 5, station Place d’Italie, première station de la ligne, métro vide et qui démarre dans quelques minutes seulement. Je suis parmi les premières à entrer dans un wagon, et je m’installe dans un carré à 4 places. Le wagon est toujours vide. Un monsieur entre dans le même wagon que moi, et, presque pareil que toi, s’est assis dans le même carré que moi, alors qu’il y en avait 5 autres de libre. Il se met exactement en face de moi, étire ses jambes (oui oui il me gênait beaucoup) et en profite pour coincer une de mes jambes entre ses deux jambes. Puis il fait trembler ses cuisses, en rythme, l’une après l’autre. Puis les deux en même temps. Notons qu’il me fixe depuis le début ! Et enfin, comme si ça ne me suffisait pas, il se met à frotter ses cuisses contre la mienne, et ce pendant 2 stations (parce qu’entre temps le métro a eu le temps de démarrer, et moi j’ai pas réussi à réagir). Toujours en me fixant.
    Bref, « petite » panique pendant quelques minutes de métro, avant de m’enfuir du métro !

    Et à part ça, j’aime beaucoup le blog !

    • Répondre Mlle Cerise | Mai 9, 2011 à 14 h 29 min

      Merci beaucoup pour ton anecdote qui m’a bien fait sourire aujourd’hui. Je me dis qu’à ta place j’aurais encore plus flipper. Mais bon, je viens de m’inscrire au code et tout cela, devient une motivation supplémentaire pour moi, pour en finir avec le métro.
      Merci d’apprécier mon blog et j’espère que tu continue à lire mes articles….
      Bon courage pour les transports 😉
      Bisous,

      Cerise