Août 1, 2011

Jalousie quand tu le tiens.

 

Monbeaucerisier.comJe suis quelqu’un de très peu jalouse de manière générale. Ca doit être ma manière de fonctionner avec les hommes qui influe sur ma manière d’envisager les choses dans un couple.

 

Et puis franchement, entre nous, je suis mal placé pour être jalouse.

 

Mr Ananas est jaloux, lui. Vraiment.

 

Il me dit que le niveau de jalousie qu’il me montre dans notre couple est de moitié inférieur comparé à celui qu’il avait avec son ex. Soit disant, monsieur fait des efforts.

 

Notre couple a traversé dernièrement une jolie crise pour pas grand-chose. En général, c’est souvent le cas. Je vous resitue un petit peu les faits pour que vous constatiez comme moi, l’aberration de la chose.

 

Messieurs les jaloux, il va falloir que vous m’expliquiez…

 

Ananas envoie son portable en réparation à cause d’une mauvaise chute. Il me demande de lui prêter mon ancien portable le temps que prendra cette réparation. Je lui donne donc mon N97-Mini après avoir supprimé rapidement les quelques photos de Mr Goyave et moi, qui trainaient sur la carte mémoire.

 

Le soir au téléphone :

 

« J’aime bien la coupe de cheveux que tu avais en juillet dernier. Longs et lisse. Ca te change des ondulations ou du carré d’en ce moment… »

 

« Tu as vu ça sur une photo  dans mon portable ? »

 

« Ouais. »

 

« Quelle photo ? Je porte quoi ? »

 

« Attends, je vérifie. »

 

Silence sur la ligne. Un peu trop long à mon gout.

 

« C’est quand que tu as pris une photo avec un mec toi ? »

 

« De quoi tu parles ? »

 

« Toi, en robe rose, avec un mec derrière toi. Vous posez apparemment dans une salle de bain… C’était quand ? »

 

A ce moment, les filles, sachez que la situation est irrattrapable. Il a déjà son idée fixée et rien de ce que je dirais ne le fera changer d’avis.

 

« Ah… C’était avec Mr Café, l’année dernière. Il était de passage sur Paris, je suis partie le voir à son hôtel. Il avait acheté le nouveau casque Beats donc… »

 

« Attends Attends Attends ! Tu es partie voir un mec à l’hôtel ? »

 

« Ananas, je te l’ai dit… ! Mon ami de Montpellier… »

 

« Que tu étais dans sa chambre d’hôtel ?! Certainement pas ! »

 

« Mais c’était l’année dernière ! Tu es en train de me faire une crise un an après là ! Ananas réalise ! »

 

« Mais je m’en contre-fous de ça ! »

 

« Je me souviens très bien te l’avoir dit ! »

 

Je ne me souvenais de rien du tout. Mais lui de tout. Ah oui! Les mecs jaloux mémorisent TOUT! Et avec TOUS les détails!

 

« Tu m’as dit… [Attention c’est du grand délire ! C’est de l’Ananas pur jus !]…. « Je vais voir un pote !« et non pas « Je vais chez un pote dans son hôtel » ! »

 

« Euh… »

 

« Tu m’as menti carrément ! »

 

« Je t’ai menti ? Mon amour [Oui, j’essaye d’amadouer parce que si je m’énerve ça va durer mille ans cette histoire], tu ne crois pas que tu exagères un peu là ? »

 

« J’exagère ? Tu es dans la salle de bain de la chambre de l’hôtel d’un mec, vous prenez des photos, il est collé contre toi et moi, j’exagère ! Vous étiez seuls dans une chambre d’hôtel et toi, tu ne vois toujours pas pourquoi je m’énerve ?! »

 

« On n’était pas seuls… [Dernière tentative de Cerise pour rattraper cette situation absurde.] Il y avait son cousin dans la chambre aussi ! »

 

Et merde.

 

C’était l’argument de trop. Ananas a failli faire une crise cardiaque de l’autre côté de la ligne.

 

« Qu’est ce que tu dis ??? Deux mecs seuls dans une chambre d’hôtel avec toi ??? »

 

« C’était il y a un an… »

 

Et après c’était une vraie crise de nerfs. C’est comme un raz-de-marée. Il ne faut pas essayer de canaliser. Sinon c’est encore pire.

 

Il m’avait plus ou moins fait la même crise la semaine d’avant parce que je lui avais montré une des robes que je porterais en vacances. La robe avait eu le malheur de s’arrêter à mi-cuisse. Je trouvais ça d’autant plus gonflé puisque nous nous sommes rencontré en soirée et je portais un minishort.

 

Mon énervement d’alors lui a fait comprendre qu’il ne fallait pas commencer à critiquer ma manière de m’habiller parce que c’était la dernière chose que je tolérerais de sa part.

 

Il a mis deux jours à digérer un fait qui s’était passé il y a plus d’un an. Il m’a invité à diner pour se faire pardonner. N’étant pas disposée à lui offrir directement ce privilège, j’ai invité Myrtille et son copain à venir au restaurant avec nous.

 

Je ne veux pas qu’il pense que je peux accepter ses crises de jalousie sans ciller. Parce que comme dit le crabe Sébastien dans la Petite Sirène : « Tu lui donne une écaille, il te prend la nageoire ! »

 

Bisous,

 

 

Cerise

 

PS : D’ici 2 jours, je publierais sans doute mon dernier article avant la rentrée. Je pars en vacances et je n’aurais pas la tête à écrire. Mais je prendrais des notes dans mon carnet et je vous en ferais un compte rendu sucré et acidulé détaillé !

Ainsi jusqu’à Jeudi, le jour de ma dernière publication de l’été, je compte sur vous pour cliquer sur le lien J’aime de ma page Facebook ! Plus on est de fou plus on rit.

 

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




1 petit mot

  • Répondre Melle Mandarine | Août 2, 2011 à 22 h 38 min

    Merci Cerise pour cette citation de la petite Sirène.