Déc 7, 2009

Vodka et Telephone

Désolé pour le retard. Mon Week-End à été dur…
Il faut savoir que pendant la semaine je vis sur une sorte de Campus pour être beaucoup plus proche du lycée où je fais ma deuxième année de Prépa.
Ce campus est codifié et bien évidemment, on n’y fait pas ce qu’on veut…
No Boy, No Alcohol, No Loud Music…


Bref, c’est plutôt très orienté « Nos-Prépa-visent-Normal-Sup’« …

Vendredi, c’était la fameuse Journée Pédagogique. Mais les prépas ne sont pas concernées…

Nombre de pensionnaires en prépa? Huit.

Nombre de surveillants? Zéro.

C’était de la provocation !! Il fallait qu’on s’amuse même si les concours blancs sont dans 1 semaine…


Mme Mandarine a acheté deux bouteilles de vodka, des chips, des bonbons et de l’Oasis. Mon PC en fond sonore branché sur un ampli de la salle télé. Du « Singles Ladies » à fond la caisse !

 

On a fais un « Je N’ai Jamais » et comme je passe pour une grande perverse, je buvais à toutes les phrases. Merci à Mlle Mandarine qui est tout aussi « libérée » que moi sur ce point là… Et avec qui j’ai partager la bouteille.

 

« Je n’ai jamais fais de Sex Food… » Les seules qui boivent deviner qui sait ? Cerise et Mandarine.

 

Donc au bout d’une heure, j’étais torchée ! La Vodka ce n’est pas du Champagne sans bulle… J’avais oublié.

 

Un extrait du déroulement de la soirée… ?

Course de chaises roulantes dans le couloir, danser sur de la Dancehall et de la Pop dans la salle télé, Meeting sur le sol des toilettes pour essayer de vomir à 4, pauses clopes (je ne fume pas, je parle d’elles)…

 

Tout allait relativement bien jusqu’à ce que j’aperçoive mon portable sur une table.

Portable + Alcool = Problèmes !

 

Je me dirige vers mon portable. Retrouve le numéro de Mr Goyave. Et appuis sur la touche Téléphone Vert. Je  m’allonge sur un des canapés tellement la Terre tourne vite.

 

« Allô ? »

« Mr Goyââââve ? C’est Ceriiiiise !! Je voulais te dire que j’aime troooop !! »

« Cerise ? Tu as bu ? »

« Un tout petit petit petit peu !! Je ne peux pas vivre sans toi !! Je t’aime trooop !! Je souffre trop depuis que je ne suis plus avec toi !! »

« Cerise, combien de verres tu as bu ? »

« Je te passe Mlle Datte elle va te le dire… »

 

Je passe le téléphone à une copine en première année…toute aussi cuite que moi. Sans doute pire.

 

« Allô ? C’est le fameux Mr Goyave ? Juste pour te dire que Cerise elle est folle de toi et que tu es un putain-de-fils-de-pute si tu ne retourne pas avec elle !! »

 

« Passe le Téléphone !! »

 

Je reprends le téléphone.

 

« Mr Goyave… Je crois que… J’ai envie de vomir… »

 

Je pense qu’à ce moment là, le téléphone à dû tomber par terre. Et tout ce dont je me rappelle c’est Mandarine et Airelle me ramenant dans ma chambre. Je me suis endormie en deux secondes.

 

Le lendemain. Lever à 6h30.

J’étais encore ivre. Et j’avais deux heures de philosophie qui m’attendaient.

 

De 7h30 à 10h, j’avais l’impression qu’un concert se tenait dans mon crane. J’avais une envie de vomir telle que je me suis demandé si la meilleure solution n’était pas le suicide.

 

La gueule de bois champagnique n’a strictement rien à voir avec la gueule de bois vodkaïque. Strictement rien à voir.

 

A 10h15, je n’arrivais plus à survivre. Je me suis enfoncée deux doigts dans le gorge pour sortir le reste d’alcool qui m’empêchait de comprendre l’épistémologie de Hempel…

 

Deux Efferalgan plus tard, j’ai décidé d’allumer mon portable.

 

Non ce n’était pas un rêve, j’avais hurlé mon désespoir à Mr Goyave. Après 5 mois et demi.

Envie de m’enterrer sous Terre. Et encore… Le Week-end n’étais même pas encore arrivé.

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




0 petit mot