Oct 26, 2011

Un petit coup de téléphone…

Je viens de finir mes deux premières semaines de séparation et donc de vie de couple à distance.

 

La première semaine fut difficile. Je l’avoue, j’ai même pleuré lorsqu’il est parti. J’ai fait la forte jusqu’à ce qu’il claque la porte en partant avec sa valise et j’ai littéralement explosée.

 

J’avais déjà fondue en larmes dans la salle de bain un peu plus tôt.

 

Ma semaine s’est passé tranquillement. Je meublais tout mon temps et je faisais tout pour oublier qu’il ne serait pas chez moi lorsque je rentrerais.

Les coups de téléphones du soir ? Très peu finalement. Il était trop fatigué quand je ne l’étais pas. Et je l’étais trop lorsqu’il voulait parler. Les cinq minutes de conversations que l’on pouvait s’accorder me faisait doucement paniquer mais je préférais ne pas y penser.

 

Vendredi soir de la première semaine, je reçois un appel de Mr Ananas :

 

« Ma chérie, ça va ? Ça me soule qu’on ne puisse se parler que le soir et que quelques minutes. J’ai besoin de te parler longtemps. »

« Je te le fais pas dire. Je pensais que tu ne le remarquerais pas… »

« Tu es occupée demain ? »

« Je vais chez le coiffeur… Pourquoi ? »

« On se donne un rendez-vous téléphonique ? Comme ça on pourra rester une ou deux heures au téléphone ? On se dit 16h30-17h? »

« Oui d’accord ! »

Je raccrochais en souriant.

 

Le lendemain, j’arrivais en retard à mon rendez-vous chez le coiffeur comme d’habitude. En arrivant à 12h30 pour un rendez-vous à midi, c’était compréhensible que ma coiffeuse ait pris une autre cliente. Elle ne m’a prise qu’à 13h30. En finissant à 16h, j’étais déjà plus ou moins en retard sur mon rendez-vous téléphonique avec Mr Ananas.

 

Mais la coiffure que j’avais faite me changeait tellement que je voulais absolument demander l’avis de Myrtille sur la question. Je pris donc la direction de la Défense en envoyant un texto à Mr Ananas.

 

« Tu veux vraiment que je t’appelle chez moi ? Je serais un peu en retard. »

« Oui, je veux qu’on soit au calme. A quelle heure tu seras dispos ? »

« 19heures. » Faisons large comme ça, je suis sûr d’être à l’heure.

 

Après m’avoir confirmé que ma coiffure m’allait très bien malgré le fait qu’elle me changeait terriblement, Myrtille me proposait de rester un peu chez elle. Vers 18heures30, elle me propose d’aller dans un nouveau Japonais qu’elle a trouvé à Rivoli.

 

Spontanément je lui dis oui.

Mr Ananas était à Lyon, il était surement dans un bar avec des amis… Il m’avait surement déjà zappé.

Entre deux sushis, je reçois un texto :

« Il est 20heures, tu es où ? »

Oh. Oh.

 

Je l’appelle. Je prends une voix que je veux attendrissante.

« Oh mon Baby… Je suis au restaurant avec Myrtille, je… »

« Tu te fous de moi là ? On avait rendez-vous Cerise ! Je t’ai prévenue depuis hier soir. »

Je me confonds en excuses et lui dit qu’à 21heures maximum, je serais dans mon lit, toute disposée à passer la soirée au téléphone avec lui. Il bougonne et raccroche.

 

21heures, je quitte le restaurant. Je cours jusqu’au métro. Dans celui-ci, mon téléphone s’éteint. Panne de batterie. Génial.

 

A 22heures moins le quart, j’arrive chez moi. Je branche mon téléphone.

 

4 appels. 2 texto et 1 message vocal.

 

« Tu exagères vraiment Cerise. Je meuble mon temps pour toi. Je m’y suis pris à l’avance en m’adaptant à ton programme et tu me plante comme ça. Tu éteins ton portable en plus ! »

Je l’appelle et évidemment me confonds en excuses…

« Ouais c’est ça. Ma mère doit te remettre un truc pour moi. Mon frère va passer te le donner. Quand il est en bas de chez toi, je t’envoie un texto et tu descends. »

« D’accord. »

 

J’avais rien compris mais je ne voulais pas le contrarier d’avantage. Une dizaine de minutes plus tard, son texto m’exhorte à descendre de mon immeuble récupérer un truc  pour lui auprès de son frère. Ce n’était pas très cohérent mais je comprendrais certainement en sortant.

 

Les lampadaires n’étaient pas allumés dans la rue et une lourde pénombre irradiait l’allée. Le moteur de la voiture d’Ananas ronronnait. Son frère avait totalement pu lui prêter sa voiture puisqu’il était allé à Lyon en train.

 

Le frère de Mr Ananas lui ressemble énormément. Beaucoup de personnes les confondent.

 

Donc quand la silhouette s’est extraite de l’habitacle de la voiture, je n’ai pas réagis.

 

Il avance lentement vers moi et je reste planté essayant de reconnaitre ses traits.

 

« Tu ne me dis pas bonjour ? »

C’était Ananas. Il était la devant moi. Une semaine à l’avance.

Je me jette dans ses bras. Je gesticule, l’embrasse partout. Le bonheur. A l’état pur.

 

« J’ai pris le train pour arriver à 16h à Paris parce que tu me manquais terriblement. Mais madame n’est pas disponible avant 22heures ! Tu vis bien la distance à ce que je constate.»

 

Inutile de vous décrire le sentiment de frustration à ce moment-là ! J’aurais pu le voir bien avant !

 

« Je vais à l’anniversaire de mon cousin. Tu viens ? »

« Evidemment ! »

Je saute sur place, l’embrasse sur la bouche et remonte chez moi chercher mes affaires. J’étais complètement hystérique.

J’ouvre la portière de la voiture.

Ses deux frères et leurs copines respectives sont morts de rire dans l’habitacle.

Avec les vitres teintées, je n’avais pas pu les voir.

« Alors Cerise… Heureuse ? » me lance le grand frère d’Ananas.

 

La soirée s’est terriblement bien passée. Mr Ananas a adoré ma coupe de cheveux. Et il me l’a montré bien plus tard dans la nuit…

Bisous,

Cerise

 

PS : Vendredi soir, je dine avec Mlle Myrtille et Mr Cassis ! Retrouvailles et petits dossiers en perspectives ! Je vous tiens au courant.

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




4 petits mots

  • Répondre Pomme | Oct 31, 2011 à 11 h 25 min

    J’aime beaucoup cet article.

    • Répondre Mlle Cerise | Oct 31, 2011 à 11 h 50 min

      Heureuse de l’entendre !
      J’espère que tu aimeras les autres aussi !

      Bisous,
      Cerise

  • Répondre Kiwi :) | Oct 31, 2011 à 3 h 49 min

    Bon moi je viens de lire tout ton blog en 1e semaine. J’adore. Parcontre jvoulais te demander, tu n’as pas peur que Mr Ananas tombe sur ton blog par exemple et vois que tu as ete « fidele » cet ete juste parce qu’il y avait rien de potentiel? Loool Et tout ce que tu racontes est PURE verite ou tu faconnes un peu les choses comme tu veux? Pleins de bisous et bonne continuation.

    • Répondre Mlle Cerise | Oct 31, 2011 à 9 h 54 min

      Bonjour Kiwi !
      Je suis contente que tu ai littéralement dévoré mon blog ! J’espère que tu continueras à me lire ! =)
      Tu me poses les deux questions que l’on me pose le plus en général !
      Pour Ananas, il connait mon blog mais il connait très bien mon passé donc il ne panique pas à la vue de mes articles. Il me connait et c’est que mon infidélité est latente… Il s’en accommode.
      Il m’aime donc il vit avec.
      Et oui, tout ce que j’écris est la vérité. Je n’ai jamais été fan des fictions-blog. Certains articles sont homogénéisés : par exemple, je saute des actions qui n’ont rien apporté à la fin ou qui ne sont que des détails.
      Mais tout est la vérité ! =)
      Merci pour ton compliment !

      Bisous,
      Cerise