Juin 3, 2013

« C’est mon n’amoureux ! »

Les amoureux.

Je ne parle pas des grandes histoires que l’on a étant « grands » ou « grandes ». Non, je parle des petits amoureux que l’on avait au primaire.

Ce joli garçon nous offrait un Kinder Bueno et hop, c’était lui. L’élu.

Je discutais de ça avec Mlle Nougatine, il y a quelques jours.

Mon primaire a été marqué par trois garçons. J’y repense en souriant aujourd’hui parce qu’à cette époque, c’était très important.

Un petit bisous

Michael.

Un blondinet aux yeux bleus légèrement en surpoids. Il n’obéissait pas à la maîtresse et m’avait défendu un jour contre « la dame de la cantine ».

Il ne m’en avait pas fallu beaucoup plus. J’étais sous le charme.

Parfois dans la cour de récréation, il me prenait pas la main et me montrait comment faire correctement de la gadoue. (Oui, c’est tout un art.)

En grande section maternelle, il a déménagé et notre histoire s’est terminée comme cela.

Jalousie enfant

Robin.

En CE1, il y avait un groupe de trois « beaux gosses ». C’était les plus beaux.

L’un d’entre eux, me faisait un effet dingue. J’en parlais tout le temps à Maman. C’était comme ça, c’était mon « n’amoureux ».

Un jour qui ne devait pas être fait comme un autre, Robin m’a invité à son anniversaire avec l’ensemble de mes copines. Mes copines étaient aussi toutes amoureuses de lui et nous mettions en place des plans pour le séduire. Oui, en groupe. La jalousie à cette période, n’était pas quelque chose de très développé.

Chez lui, ses parents avaient prévus un gâteau, des bonbons, des jeux… Nous gravitions toutes autour de lui et délaissions les autres garçons. Nous sommes tous allés dans sa grande chambre pour jouer et le sujet du « bisou » est arrivé.

Cela semblait plus compliqué que prévu donc, pour clore le débat, il a proposé qu’on l’embrasse chacune à son tour dans son armoire-dressing. Parfait. Ça nous convenait très bien.

Ainsi, chacune à son tour, un petit bisou rapide sur ses lèvres. Ce cher Robin, peut encore se vanter aujourd’hui, d’avoir embrassé 5 filles le même jour, avec leurs consentements.

Enfants

Romain.

En CM1. Je pense, qu’encore aujourd’hui, il conserve un souvenir vivace de notre « histoire ».

Romain est italien avec un nom qui fait fantasmer. J’étais raide dingue de lui au point où je devenais complètement niaise en face de lui. Lui était amoureux de Fanny. Blonde, fluette, douce et les yeux verts. L’exact inverse de moi. Qu’à cela ne tienne, je prenais mon mal en patience.

Un mardi, au gymnase de sport, la maîtresse constitue les équipes de foot en salle. Mon dégoût pour le sport ne datant pas d’aujourd’hui, elle a décidé de m’attribuer le poste de gardienne de but.

Au milieu du match, j’avais déjà laissé passer deux buts et mes camarades me regardaient d’un œil mauvais. Je me motivais pour ne rien laissé passer dorénavant.

Soudain, Romain surgit avec le ballon au pied pour marquer un but.

Ni une, ni deux, je sors de ma zone.

Toute à mon envie de garder mes buts, je lui fais un croche patte.

Il fait un vol plané jusqu’au mur le plus proche et s’écrase violemment le nez contre le béton.

Il explose en larmes, son nez est une vraie fontaine de sang.

La maîtresse appelle les pompiers.

Toutes les filles me regardent avec des regards haineux. Pour me justifier, je ne trouve rien d’autre à dire que :

« Il allait marquer un but… »

Les pompiers l’ont embarqué et plus personne ne m’a parlé de la journée.

J’avais détruit le nez du bel italien.

Jusqu’aujourd’hui, l’arcade nasale de Romain est toujours abimée. Et je pense qu’il m’en veut encore.

 

Les « n’amoureux » du primaire.

J’en souris encore, parce que ça avait une importance dingue à l’époque pour finalement pas grand-chose.

Et vous ? Vous aviez des amoureux ou des amoureuses étant petit(e)s ? 

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




12 petits mots

  • Répondre Mllechoco | Fév 12, 2016 à 19 h 09 min

    Aha cet article m’a plongé dans de lointains souvenirs et un sourire béat s’affichait sur mon visage lors de ma lecture! Un mélange de nostalgie et une forme de niaiserie se sont emparés de moi lol, au fil de ma lecture je replongeais également dans ces souvenirs et je me demandais si eux de leur côté se souvenait de nous, leur amoureuse d’enfance… probablement pas. Ca fait du bien de se rappeler de tout ça, on était si innocents et si mignons étant petits aha, parfois on aimerait revivre ces belles années dont on se souvient à peine finalement. Pour ma part, j’ai eu quelques amoureux en maternelle et en primaire mais deux m’ont marqué, d’abord un certain Tanguy, brun aux yeux foncés, je le connaissais depuis la petite section voire même la crèche, et c’était l’amoureux de ma meilleure amie, j’étais folle de lui mais lui m’avait clairement dit que c’était ma meilleure amie qu’il préférait lol à tout juste 4 ans j’étais déjà casée dans la #friendzone 😀 et Léo, un blond aux yeux bleus peau claire, c’était mon voisin et j’étais folle de lui, et lui aussi aha. Ca a été mon amoureux pendant 1 an, je me souviens que je toquais toujours chez lui pour pouvoir le voir, et on se promenait tout le temps dans notre résidence, et un jour il m’a déposé un baiser sur les lèvres j’étais la plus heureuse lol! Je me souviens que ses beaux yeux me faisaient littéralement fondre 😀 et un jour il a déménagé je ne sais même plus où, ça a été la fin de notre histoire malheureusement, le jour où il est parti j’ai tellement pleuré que j’en ai vomi, t’imagine le truc mdrr! Lui aussi avait pleuré, avant de rentrer dans sa voiture il m’avait serré dans ses bras et m’avait chuchoté que j’étais son amoureuse pour toujours, trop mignon! Des fois je me demande ce qu’il est devenu, où il est, ce qu’il fait, s’il se souvient de moi… Enfin bref, je voulais partager mes quelques souvenirs avec toi, bisous Cerise! <3

  • Répondre Sixtine | Mai 21, 2014 à 22 h 01 min

    Ces amoureux de primaire, quelle histoire! Et à tous les coups, on s’en souvient pour toujours!
    Bon moi, je ne peux pas trop oublier, mon amoureux de CP est aujourd’hui mon meilleur ami et le parrain de mon fils!!

    Que de belles histoires 🙂

    • Répondre Mlle Cerise | Mai 23, 2014 à 16 h 00 min

      Oh que c’est beau ton histoire ! =)
      Adorable ! Bisous, Cerise

  • Répondre Anya / EclectiK Girl | Juin 17, 2013 à 17 h 54 min

    « parce que ça avait une importance dingue à l’époque pour finalement pas grand-chose. »
    c’est tout à fait ça !
    Toutes ces petites histoires prenaient des proportions pas croyable … mais c’est bien de s’en souvenir, pour comprendre nos enfants/neveu ou nièce …

  • Répondre Mara | Juin 5, 2013 à 2 h 59 min

     » Mes copines étaient aussi toutes amoureuses de lui et nous mettions en place des plans pour le séduire. Oui, en groupe. La jalousie à cette période, n’était pas quelque chose de très développée. »

    Tu m’as fait mourir de rire, ce post est génialissime!

    • Répondre Mlle Cerise | Juin 17, 2013 à 14 h 18 min

      Ravie qu’il t’ai autant plus ! =)
      AHHA ! Bisous, Cerise

  • Répondre isa | Juin 4, 2013 à 20 h 58 min

    Moi c’était Jérémy en Cm1, le garçon assis devant moi et qui se retournai toujours pour me filer des crayons ou des gommes. Il m’avait invité à son goûté d’anniversaire et m’avais donné une lettre d’amour où je devais cocher les réponses: tu m’aimes un peu, beaucoup, pas du tout….C’était tellement mignon.
    Après en Cm2 il y a eu Sébastien le beau gosse mais ma petite sœur jalouse à qui il avait demandé si j’avais déjà un amoureux lui a dit que oui…..elle m’a avoué ça il y a quelques années….
    c’est sympa de repenser à ces bêtises!
    Merci Cerise!!

    • Répondre Mlle Cerise | Juin 17, 2013 à 14 h 17 min

      Oh les mots et les petites lettres à cocher. Je m’en souviens bien ahah ! Nous avions le chic pour être mignons…
      Derien pour cet article ! C’est surtout à moi que ça a fait plaisir.
      Bisous, Cerise

  • Répondre Alexandra | Juin 4, 2013 à 15 h 28 min

    Oh la vilaine! le pauvre, l’amour ça fait souffrir apparemment 🙂 et ça laisse des cicatrices xD

    • Répondre Mlle Cerise | Juin 17, 2013 à 14 h 16 min

      AHHA ! C’est certain. Je n’avais vraiment pas fait exprès… Son nez porte toujours ma marque d’ailleurs ahah
      Bisous, Cerise

  • Répondre Keira Hawkins | Juin 4, 2013 à 7 h 07 min

    Owwwwiiiii les amoureux du primaire ! J’étais une vraie tombeuse des bacs à sable !
    Les plus marquants ont été Gary en maternelle, un petit métisse aux yeux verts, avec un sourire de tombeur. Ptêt qu’aujourd’hui il est dégueulasse, mais à l’époque j’le kiffais !
    Et en fin de primaire, Matthieu, noir de cheveux, yeux bleus pacifiques… bref, j’suis jamais tombée amoureuse de laidron.

    😀

    • Répondre Mlle Cerise | Juin 17, 2013 à 14 h 15 min

      AHAH ! Tu avais déjà un coup sûr et impeccable pour la gente masculine !
      Bisous, Cerise