Nov 22, 2013

Eloge de la douceur

On ne m’appelle pas Cerise pour rien.

Je suis une grande fan de la couleur rouge. Sous toutes ces nuances. Jusqu’au rose pâle… Pourtant, ce n’est pas à proprement parler ma couleur préférée mais c’est sans doute celle qui me définit le mieux.
C’est pourquoi l’hiver, j’adore arborer sur mes ongles, les nuances de cette teinte que j’affectionne tant.

antique pink

Mon dernier craquage en matière de vernis est un vernis KIKO.
Le Antique Pink.

La couleur. Si douce.

Depuis toute petite, j’ai toujours voulu être une fille que l’on qualifierait de douce.
Dommage pour moi, avec mon caractère difficile et mon côté leader à la maternelle, ce n’était pas l’adjectif qui venait à l’esprit des personnes qui me qualifiaient.

« Pourquoi Amandine elle est douce et pas moi Maman ? »
« Toi Cerise, tu es joyeuse, espiègle, vive… Mais tu n’es pas vraiment douce ma belle… »

Ah.

Douce.

antique pink

Je voulais être douce. Mais lorsque j’essayais, en général, ça se soldait par un échec cuisant.
Les filles douces ne parlent pas fort, elles ont une petite voix, elles sourient avant de parler et sentent bon les fleurs.

« Pourquoi tu chuchotes ? »

« Je chuchote pas, je parle doucement… »

« Non, Cerise. Là, tu chuchote ! »

Échec.

Je ne parlais pas fort mais j’aimais me faire entendre. J’avais une voix « qui portait ». Et je parlais avant de sourire bien plus souvent que le contraire. Quant au parfum, jusqu’aujourd’hui, je préfère les parfums fruités aux parfums fleuris.
Pourtant, les années passant, mon caractère évoluant, je me suis assagie.
Et cette sagesse passe bien souvent pour de la douceur.

Consécration lorsque Mr Muscade me réponds lorsque je lui demande de me comparer à son ex : « Tu es bien plus douce qu’elle. Tu es la plus douce de toutes les copines que j’ai pu avoir. »
J’avoue avoir éclaté de rire. La joie.

Lorsque j’ai arrêté de vouloir l’être, je le suis devenue.

antique pink

La douceur est ce qui me définit aujourd’hui (en partie) et ce qui définirait ce vernis.

C’est un rose pâle, chaud et légèrement irisé. Tendre comme un matin sous la couette.

Beau mais difficile à décrire.
En deux couches, il est opaque et brillant à souhait.

Je le combine ici avec un Lollipops marron sable qui le densifie un peu.
Je voudrais toujours le porter avec un gros pulls de laine blanche, une tisane à la main.

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




4 petits mots

  • Répondre Zizisse | Nov 23, 2013 à 12 h 05 min

    Olala; comme je me reconnais dans cet article ! 😮
    Moi aussi j’aimerais tellement être quelqu’un de doux… Le genre de personne qui sait transmettre ses émotions sans prononcer un mot; le genre de personne qu’on a envie de protéger; le genre de personne qui peut transmettre toutes ses émotions à travers un regard; le genre de personne qui fait les choses avec douceur, justement !
    Mais ce n’est pas moi; ce n’est pas fait pour moi. Je suis comme toi; j’ai l’âme d’un leader, je dois extérioriser ce que je ressent; me faire remarquer; parler fort; avoir du caractère…
    Mais moi je veux être une fille douce !! 🙁
    Un jour peut-être, tout comme toi, en arrêtant de le vouloir je le deviendrais. 🙂
    En tout cas, bel article, comme toujours ! 😉

    • Répondre Mlle Cerise | Déc 3, 2013 à 11 h 33 min

      Oh Zizisse ! Tu m’as fait sourire grand comme ça avec ton commentaire !
      C’est exactement ta description les gens « doux »… Et puis tu sais, être une leader qui aime s’exprimer, c’est très bien aussi ! Mais je constate qu’on aime naturellement plus vite les gens « doux » et ça m’agace bien souvent ahah
      Merci pour ton commentaire qui m’a fait très plaisir et à très vite ! Bisous, Cerise

  • Répondre Mamzell_T | Nov 22, 2013 à 15 h 28 min

    Je me retrouve tellement dans tes articles … C’est hallucinant 🙂
    En tout cas j’adore la combinaison des 2 teintes de vernis

    • Répondre Mlle Cerise | Déc 3, 2013 à 11 h 34 min

      Merci beaucoup pour ton compliment sur les vernis ! ca me fait plaisir aussi de voir que je ne suis pas seule dans ma quête vers la « douceur » ahah
      Bisous, Cerise