Jan 4, 2011

Le ridicule ne tue pas…

Tout le monde sait que la Nouvelle Année est la parfaite occasion pour reprendre contact avec des gens qu’on aurait jamais appelé (ou textoté) tout au long de l’année.

Même si je trouve qu’il y a un fond d’hypocrisie dans tout ça, on le fait quand même et puis dans tout ça, il ya des gens a qui ont souhaite véritablement ses meilleurs vœux.

Alors dans la catégorie « connard qui rappelle » sortez moi le chef ! J’ai nommé : Mr Amande. (Flash Back ?)

 

Et oui ! Monsieur Amande se permet de me rappeler le 1er Janvier 2011.

Il est 14h30, j’émerge du sommeil. Situation post-réveillon classique. Et pourtant le mien fut relativement calme. Je sens sous mon ventre mon portable qui vibre. Je regarde l’afficheur : Mr Amande. Je me dis que c’est une blague. Un an après, il n’oserait pas. Si.

 

Conversation téléphonique.

«  Allô ? »

« Joyeuse Année »

Passons sur le fait que l’on dise normalement « Joyeux Noel » et « Bonne Année »…

« Merci à toi aussi… » Exemple flagrant des vœux qu’on souhaite sans les penser.

« Je viens de me réveiller et j’ai pensé à toi ! Te souhaiter la bonne année tout ça… »

« Ah… »

 « Alors ton réveillon ? Nous on a loué un château dans un coin paumé appelé Bergerac. C’était vraiment bien mais là, tout le monde dors un peu les uns sur les autres… C’est carrément glauque. »

« Ok… »

Pourquoi il me raconte sa vie ?

« Et toi ? »

« En famille… Tranquillement. C’était vraiment bien… »

« Ok ! Bah Cerise quand je remonte sur Paris, je t’invite au restau ! »

Explosion de rires de ma part ! Je n’en revenais pas. J’ai sincèrement rigolé pendant une trentaine de secondes et je lui lance :

«  Tu te fous de ma gueule ? »

« Non. Je t’appelle en rentrant et je te tiens au courant… »

« On verra… »

« Bon bah je te laisse Cerise. Ca ma plu de t’avoir au bout du fil. Bonne journée ! »

« De même… »

 

Donc Mr Amande (Monsieur Je-te-baise-je-te-rappelle-jamais) veut dîner avec moi.

Je me dis que certains n’ont vraiment pas froid aux yeux. Heureusement que le ridicule et le culot ne tue pas… Dans son cas, on pourrait faire une exception !

 

J’ai bien envie d’aller le voir juste pour tout vous raconter !

 

Laissez-moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




0 petit mot